Shègoun Eudes IDJIGBEROU

EMPLOIS PRECEDENTS

  • 2014 à 2019 : Responsable Aménagement Forestier chargé du Suivi Evaluation de la Direction des Services Intercommunaux (DSI) de la Communauté Forestière du Moyen-Ouémé (CoForMO). BP 67 Tchaourou. Bénin. Site web: coformo.com
  • 2008 à 2014 :
  • Consultant indépendant auprès de divers bureaux d’études et ONG nationaux pour : (i) l’élaboration de plans d’aménagement participatif forestier, (ii) la réalisation d’inventaire forestier d’aménagement de gestion, et (iii) la réalisation d’études d’impact environnemental et social ;
  • Enseignant à temps partiel au Lycée Agricole Médji de Sékou (Bénin).
  • 2007 : Assistant de recherche au Laboratoire de Recherche en Ecologie Forestière (LERF), Faculté d’Agronomie (FA), Université de Parakou, Bénin.

RESUME DU PROJET DE THESE

Ayant débuté mon doctorat de thèse unique en octobre 2017 à l'Université de Parakou (Bénin) sous la direction de Dr. Honoré S.S. BIAOU Maître de Conférences des Universités du CAMES en Ecologie et Conservation des Ressources Naturelles, je m'intéresse à la "dynamique des formations forestières naturelles dans les domaines du soudanien et du guinéo-soudanien au Bénin (Afrique de l’Ouest)".

Au Bénin, comme dans de nombreux pays tropicaux, les forêts restent confrontées à plusieurs facteurs de dégradation, nonobstant les nombreux services écologiques et écosystèmiques qu’elles fournissent, et l’engagement des gouvernants de promouvoir l’aménagement durable et intégré des forêts. En effet, la gestion durable des forêts de production est fondée sur le concept d’aménagement-exploitation qui consiste à tenir compte des contraintes biologiques, de façon à ne pas compromettre la régénération et, favoriser la dynamique de la forêt exploitée (Fargeot, Forni, and Nasi 2004). Un tel concept impose la connaissance de données appropriées de production ligneuse (Détienne et al. 1998) pour une meilleure élaboration des plans d’aménagement forestier. Seulement, les plans d'aménagement élaborés pour les forêts naturelles au Bénin souffrent encore d'un manque de connaissances écologiques de base indispensables aux différentes stratégies d'aménagement promues (Sogbossi 2016),du fait de la rareté de données locales de référence pour la quantification de la production et la productivité des forêts (Bellefontaine et al. 1997). En outre, l'origine et la représentativité au plan statistique des valeurs d'accroissement utilisées dans les plans d'aménagement sont rarement documentées (Fétéké et al. 2015).

Mon projet de thèse vise à fournir des données écologiques appropriées sur les formations forestières naturelles étudiées dans les domaines du soudanien et du guinéo-soudanien au Bénin, à travers l’analyse de l'état et l’étude de la dynamique de la végétation ligneuse des ressources forestières naturelles. La thèse est structurés autour de quatre (04) objectifs spécifiques formulés comme suit : (i) évaluer la dynamique de l’occupation du sol et la reconversion des formations végétales de la zone d’étude, (ii) évaluer l’évolution de la composition floristique des peuplements forestiers étudiés, (iii) évaluer la dynamique de croissance en biomasse des peuplements forestiers étudiés, et (iv) déterminer l’accroissement diamétrique des essences caractéristiques de forêts claires dans le domaine du soudanien et du guinéo-soudanien. L'approche méthodologique combine l’analyse diachronique de l’occupation du sol de la zone d’étude au moyen d’images satellites, et l’analyse des données d’inventaires collectées sur des placettes permanentes installées depuis 2003 et périodiquement suivies jusqu’en 2017.

La contribution attendue sur le plan pratique de ce projet de thèse est de fournir des connaissances écologiques de base nécessaires aux stratégies d'aménagement des formations forestières naturelles des domaines du soudanien et du guinéo-soudanien, qui restent encore très sollicitées pour la satisfaction de divers besoins des populations en produits forestiers ligneux et non ligneux.

Curriculum Vitae
Education
  • 2012: Diplôme de Master Complémentaire en Sciences et Gestion de l’Environnement dans les Pays en Développement. Université de Liège. Belgique.
  • 2007: Diplôme d’Ingénieur Agronome. Option : Aménagement et Gestion des Ressources Naturelles (AGRN) - Génie Rural, Eaux et Forêts, Pêche et Faune. Université de Parakou. Bénin.
  • 2005: Diplôme d’Agronomie Générale. Université de Parakou. Bénin.
  • 2001: Diplôme de Baccalauréat série scientifique D. Collège d’Enseignement Général de Allada. Bénin.
Location
Publications